Marques
29/4/2022

Comment fonctionne le comité de sélection de GiveActions?

Tout d’abord, pourquoi avoir créé un comité de sélection?

Il nous semble indispensable de sélectionner les annonceurs. Pour répondre aux enjeux climatiques et sociaux. Nous souhaitons donc mettre en avant des marques qui n’ont pas un impact négatif sur la planète et la société. Et qui souhaitent présenter leurs activités à portée positive. La publicité a son rôle à jouer pour mettre en avant une consommation plus responsable.

Pourquoi ne pas se contenter d’une charte?

Nous avons créé une charte qui nous aide dans nos décisions. Cette charte présente le processus de sélection de nos partenaires. En 3 étapes.

  1. Liste des activités refusées (non exhaustive). Extraction de pétrole, non-respect des droits du travail, privatisation d’eau, etc. Si une entreprise réalise une de ces activités, elle ne pourra pas travailler avec nous. Ce sont donc des critères excluants.

  2. Liste des activités éligibles (également non exhaustive). L’activité que l’annonceur souhaite mettre en avant dans sa publicité doit être à valeur ajoutée au niveau environnemental, social, culturel ou de la santé.

  3. Le comité effectue deux votes. Un pour chaque point précédent. En d’autres termes, le comité vote pour décider si l’entreprise ne réalise pas d’activités qui doivent exclure l’organisation. Et si oui ou non, l’activité mise en avant est vraiment à portée positive. Si les deux votent sont positifs, la marque peut alors utiliser la publicité positive pour mettre en avant l’activité en question.

Certains cas sont très simples à analyser. Une entreprise qui extrait du pétrole par exemple ne pourra jamais s’associer à nous. Le comité n’a même pas besoin de se réunir pour un tel cas. Pareil pour une compagnie aérienne.

Par contre, de nombreux cas seront sujets à de l’interprétation. La majeure partie des entreprises sont grises, et non noires ou blanches. Et on ne peut pas résumer la complexité de notre société en une simple liste. D’où l’importance d’avoir un comité composé de différents experts pour prendre des décisions collectivement. L’objectif est également d’éviter la subjectivité. À plusieurs, celle-ci diminue.

Comment procède concrètement le comité?

Le comité est constitué d’experts indépendants issus de plusieurs secteurs (académique, économie sociale, finance durable, marketing, etc.). Vous pouvez retrouver la liste des membres du comité sur notre site. Chaque membre a un vote. GiveActions a également un vote (un seul, l’équipe de GiveActions doit se mettre d’accord).

En amont de la réunion, un ordre du jour est établi avec des renseignements sur les différentes marques. Afin de se renseigner en détail sur ces dernières. Lors de la réunion, les membres du comité débattent avant de passer aux deux votes pour chaque organisation. Comme décrit dans la charte. Il y a donc un vote pour déterminer si la marque en question réalise des activités dites refusées. Et un vote pour déterminer si l’activité mise en avant est à portée positive au sens large. Notez également que la charte sert d’aide et de “checklist” au comité. Car la décision finale revient toujours au comité.

Lors d’un vote, 3 propositions existent: OUI, NON et PAS D’AVIS. Il faut une majorité (>50%) pour que le vote soit considéré comme positif.

Notez également qu’un accord vaut pour une organisation ET une communication. Dans le cas d’une autre communication, un vote doit à nouveau avoir lieu pour la deuxième étape. Par exemple, une entreprise d’énergie pourrait être autorisée à utiliser la publicité positive pour communiquer sur ses offres de panneaux solaires. Mais cela ne lui donne pas de facto le droit de communiquer sur son gaz naturel.

Le comité se réserve également le droit d’ajouter des conditions ou des indicateurs de suivi pour qu’une organisation puisse utiliser la publicité positive. Un accord vaut pour un an, il faudra ensuite repasser par un vote. Car le comité (et la charte) sera plus exigeant d’année en année.

Tout ce processus et les comptes rendus sont publics. Nous sommes entièrement transparents à ce sujet. L’objectif est justement de redonner confiance aux consommateurs dans le monde publicitaire. La transparence est donc clé pour y arriver.

Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu.e au courant des nouveautés de la publicité à impact positif. Et recevoir les comptes rendus des réunions du comité.