On souhaitait
utiliser tout notre

temps pour répondre
aux enjeux de ce siècle.

bouton app storebouton google play
Femme sur montagne avec drapeau et téléphone avec un V dedans
flèche vers le bas
instagramFacebooklinkedin

Notre histoire

Une envie irrésistible de changer le monde

Tout a débuté en 2017 lorsque Maxime et moi (Elias) étions étudiants sur les bancs universitaires en école de commerce. Loin des préjugés autour de ces études, nous n’avions pas que l’argent comme objectif. On souhaitait participer activement à la lutte contre le dérèglement climatique. Sauf qu’on ne savait pas comment…

En tant qu’étudiants, nous nous sentions inutiles par rapport aux enjeux climatiques et sociaux. Malgré nos efforts dans notre quotidien, nous avions l’impression qu’il fallait pouvoir réunir des fonds pour faire changer les choses à plus grande échelle (tout est donc parti d’une fausse impression ;) ). Mais sans argent, on se sentait perdu. Ce pourquoi on a réfléchi à un moyen de permettre à toutes et tous de soutenir des causes qui leur sont chères gratuitement. Et si on utilisait la publicité? Sans s’en rendre compte à ce moment-là, nous avions inventé le concept de publicité positive.

En 2018, Gaspard nous rejoint et on choisit à 3 de développer une app qui permettra à tout le monde d’aider gratuitement des projets associatifs chaque jour en regardant de la pub. Mais pas des pubs de n’importe qui forcément, de marques qui sont engagées seulement.

Après une année de développement et de tests, on lance officiellement l’app GiveActions en septembre 2019 autour de ce concept de publicité positive. En janvier 2020, nous atteignons déjà 5.000 utilisateurs après que près de 2.000 personnes nous ont rejoints en 3 jours pour aider les animaux victimes des terribles incendies en Australie. Fin 2020, nous sommes 20.000 sur l’app et 46 projets associatifs ont déjà été soutenus. Pour des montants chaque fois plus élevés.

En 2021, nous atteignons près de 50.000 utilisateurs avec plus de 70 projets soutenus. On décide alors d’étendre notre concept de publicité positive à travers les médias. Et de recentrer l’application sur la consommation responsable. Pendant ces 4 années, on s’est rendu compte que notre consommation a un impact négatif considérable et que tout ce qu’on a créé peut aider à faire bouger les choses. L’aide associative n’est plus notre unique objectif. On veut faire de la consommation responsable la base de notre société et changer le monde de la publicité pour que celle-ci réponde aux enjeux de notre siècle.

Elia, Maxime et Gaspard croisant les bras, sauf Elias

Transparence

Parce que quand tout est clair, tout est plus simple.

Cela semble être une évidence. Nous sommes totalement transparents sur le fonctionnement de GiveActions et notre modèle économique. D'où vient l'argent reçu par les associations et combien reçoivent-elles? Comment gagnons-nous de l'argent chez GiveActions? Comment choisissons-nous les marques éligibles partenaires? Alors...

1

La publicité positive

Elle est présente via les médias. En regardant une publicité d’une marque engagée, vous soutenez indirectement un projet associatif. Cela est possible car nous donnons 20% du budget publicitaire payé par la marque à l’association. De manière générale, 50% revient au média et 30% à GiveActions. Dans certains cas, ce sera 60% au média et 20% à l'association et GiveActions. Cette marge nous permet de continuer à pouvoir travailler sereinement. Il faut également noter qu'un effort est réalisé par le média afin que faire de la publicité ne revienne pas plus cher pour les annonceurs utilisant la publicité positive.

Maxime et un monsieur entrain de planter un arbreRuche GiveActionsElias, content, dans la nature
2

L’application

Nous ne percevons aucun revenu par rapport au fait d'être listée sur notre application en tant que marque engagée. Tout simplement car on a pour objectif de promouvoir la consommation responsable de manière générale, et pas seulement pour les marques qui en ont les moyens. Les seuls revenus que nous percevons sur l'app proviennent du cashback et de la publicité positive (sur l'app). Pour le cashback, un % (10-15%) du coût de chaque achat provenant de l'app est demandé aux marques, dont 50% est reversé à l'utilisateur en tant que cashback. Du côté de la publicité positive présente sur l'app, 50% est reversé à l'association soutenue et nous gardons 50%.

Gros plan de l'application
3

Le choix des marques engagées

Nous avons fait le choix de sélectionner les marques qui peuvent avoir accès à la publicité positive et à l'application. Cela reste néanmoins un choix très délicat.

Sur l'application, nous avons fait le choix de n'accepter que les marques dont l'impact écologique ou social est au coeur de leur mission.

Pour la publicité sur les médias, c'est sensiblement différent. Nous savons qu'il est impossible d'être trop exigeants directement, car le monde publicitaire est mis en place depuis bien trop longtemps. Tous les médias, des millions de site et des milliers de jobs dépendent de la pub. Si on souhaite changer les choses, on doit donc y aller étape par étape. C'est pourquoi, nous avons réalisé une charte qui définit les entreprises qui peuvent utiliser cette publicité positive. Cette charte a pour but de filtrer les entreprises afin que les plus polluantes (ou socialement irresponsables) ne puissent pas être promues. Notre charte sera revue chaque année afin de la rendre de plus en plus exigeante et donc de promouvoir des marques qui font de plus en plus d'efforts.

Produit YumaProduit Coup d'barre

Notre charte

Toutes les marques engagées éligibles à la publicité positive sont sélectionnées sur base de notre charte

Celle-ci a pour but de refuser les entreprises qui ont impact négatif clair sur la planète et la société afin de mettre en avant des marques qui sont plus positives pour notre société. Attention, nous ne sommes pas aussi exigeants pour la publicité positive avec les médias que sur notre application. Tout simplement car le monde publicitaire est ancré depuis bien longtemps et qu'il est impossible de le changer d'un coup. Cette charte est donc évolutive et son niveau d'exigence sera revu chaque année.

téléchargez notre chartegroupe de personne se tenant la main

Notre équipe

Elias Printz
Elias Printz
Cofondateur &
responsable marketing
Maxime Van der Meerschen
Maxime Van der Meerschen
Cofondateur &
responsable ventes
Gaspard Merten
Gaspard Merten
Cofondateur &
responsable développement IT
Nous contacter